Huile essentielle Camomille romaine bio 5 ml
  • Huile essentielle Camomille romaine bio 5 ml

Huile essentielle Camomille romaine bio

€18.90
VAT included

Traditionnellement utilisée pour soulager les irritations de la peau, la Camomille romaine présente aussi des propriétés antiallergiques. Elle s’avère précieuse en cas de choc nerveux, anxiété ou insomnie. Elle dissipe les tensions et ramène l’équilibre.

label Eurofeuille

Volume
Quantity

 

Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")

 

Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")

 

Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

Histoire et botanique :

Le nom latin de la camomille romaine est Chamaemelum nobile. On peut aussi trouver le nom Anthemis nobilis car c'est le nom qui figure dans les anciens ouvrages de phytothérapie.

Plante vivace herbacée cultivée, elle pousse en bosquets d’une quarantaine de centimètres de hauteur, ce qui permet aux fleurs doubles de la Camomille Romaine de se protéger entre elles. Ses tiges sont velues, et ses feuilles vertes légèrement blanchâtres, très finement divisées en lobes courts, étroits et délicats ressemblant à de la dentelle. Les capitules floraux sont formé de petites fleurs tubulées qui dans le disque au centre sont jaunes, et de petites fleurs ligulées blanches qui se recouvrent les unes les autres sur le pourtour. Les fruits de la camomille sont petits et jaunâtres. 

Elle pousse un peu partout en Europe, dans les régions tempérées et jamais en altitude, avec une préférence pour les sols riches en silice. La Camomille romaine, aussi appelée Camomille noble, apprécie le soleil et fuit l’ombre et l’humidité.

Elle aime pousser non pas au bord des chemins mais en plein milieu, ce qui lui vaut d’être piétinée par les randonneurs. La Camomille romaine se plait bien au jardin. En début de printemps, elle forme une masse de petites feuilles vertes très divisées, pour donner des tiges assez velues d’abord couchées sur le sol, qui vont se redresser pour pouvoir faire les fleurs.

En France, on la retrouve presque exclusivement en Anjou, où les sols siliceux lui conviennent parfaitement et permettent d’obtenir une très bonne qualité de Camomille. On plante la Camomille sur plusieurs rangées entre novembre et avril, pour une floraison en juin avant laquelle les pieds doivent être bien hydratés. Par contre, elle déteste le froid et l’humidité, et a besoin de beaucoup de soleil, car elle est très fragile. Son pire ennemi s’appelle mauvaise herbe, car elle craint l’envahissement de son espace par d’autres végétaux.

On extrait son huile essentielle à partir des capitules. Pour 100 kilos de fleurs, on obtient entre 400ml à 1 litre, ce qui en fait une huile essentielle précieuse. La couleur de cette huile, bleue pâle, est très caractéristique.

Étymologiquement, "Cham" signifie "la terre bienfaitrice", "Chamos" en grec "le sable" et "Melos" veut dire "la pomme" en grec. Littéralement "la pomme de la terre bienfaitrice". Les grecs la voyaient comme une panacée, et lui trouvaient une odeur de pomme mûre. Dans l’Égypte ancienne, elle était dédiée à Ra, le Dieu Soleil, en raison de son efficacité contre les fièvres. Elle exaltait la vie, la lumière et la métamorphose. Aimant les sols sablonneux, elle était très cultivée en Égypte. Les égyptiens avaient pour habitude de combler les dieux en brûlant des fleurs de Camomille Romaine. Ils l’utilisaient pour le soin des cheveux et pour embaumer leurs momies. La légende raconte même que le Pharaon Ramsès II fut momifié avec de l’huile essentielle de Camomille Romaine. 

Les Celtes la considéraient comme une plante sacrée. Utilisée depuis l’Antiquité, la Camomille romaine s’est répandue en Europe lors de l’expansion de l’Empire romain. Sa culture a débuté en Europe au XVI ème siècle.

Les apothicaires Moyen-âge l’utilisaient pour soigner les jaunisses, en purée pour traiter les troubles digestifs, et infusée dans du vin pour soigner les morsures de serpents. La Camomille romaine a de tous temps été utilisée par les femmes pour prendre soin de leurs chevelure, et pour redorer leurs cheveux blonds grâce au shampoing à la Camomille que toutes les petites filles blondes ont vu un jour arriver dans la salle de bain, avec cette odeur typique, agréable et épicée, presque un peu miellée. La tisane de Camomille est utilisée depuis toujours comme remède universel. Chez les anglo-saxons, elle était utilisée contre le mal de tête.

Propriétés de l’huile essentielle de Camomille romaine :


L'huile essentielle de Camomille romaine (ou Camomille noble)  est fortement concentrée en Esters et Cétones terpéniques. Ces molécules lui confèrent les propriétés principales suivantes :


•    Calmante, relaxante : l’huile essentielle de Camomille romaine calme stress, tensions, angoisses, agitation, nervosité de tous  origines. Elle agit sur trois niveaux : psycho-émotionnel, digestif ou cutané. Elle permet aux personnes stressées, hyperactives, agitées, ou hypersthéniques de s’apaiser, de prendre du recul sur la situation jusqu’au lâcher prise. Elle est intéressante pour calmer l’enfant hyperactif ou agité.
Elle favorise également l’endormissement, une meilleure qualité de sommeil et calme les cauchemars. Elle aide à passer des nuits calmes.
Elle est très intéressante à utiliser dans le cas de choc nerveux ou émotionnel.
Elle a une très bonne action dans les cas d’asthme nerveux, mais attention, ne pas l’utiliser une première fois sans l’avis d’un allergologue.

•    Antispasmodique (présence d’Esters monoterpéniques) : l’huile essentielle de Camomille Romaine atténue les spasmes musculaires et nerveux.


•    Anti inflammatoire : les Esters monoterpéniques ont une action anti inflammatoire par hyperémie, en agissant localement sur le flux sanguin. L’huile essentielle de Camomille romaine présente donc une efficacité contre les inflammations cutanées.

•    Antalgique, pré-anesthésiante : l’huile essentielle de Camomille romaine atténue les douleurs et est efficace dans les cas de névralgies ou les névrites.


•    Antiparasitaire : elle agit sur les parasitoses intestinales, et elle est aussi légèrement antibactérienne.

2020-01-09

Data sheet

Nom Latin
Chamaemelum nobile (L.)
Famille botanique
Astéracées
Production
France
Méthode d’obtention
Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau des sommités fleuries.
Compositions
Angélate d'isobutyle 33,93 %, Angélate d'isoamyle 15.78 %, Angélate de méthylallyle 8.86 %, Butyrate isobutyl 6.56 %
Allergènes
aucun
Résumé
L’huile essentielle de Camomille romaine est calmante, relaxante ++++, antispasmodique +++, anti-inflammatoire +++, et antalgique +++

Specific References

•    Application cutanée, massage


Pour traiter les douleurs abdominales liées à la digestion, et calmer le stress et l’anxiété, la Camomille romaine présente une action anti inflammatoire. Utiliser directement 2 gtes de l’huile essentielle pure à appliquer sur le plexus solaire, sous la voute plantaire et à l’intérieur des poignets. Vous pouvez aussi mélanger 3 gtes de camomille romaine dans 10 gtes d’huile végétale de Noisette ou d’Arnica, et masser votre ventre avec le mélange (usage réservé aux + de 6 ans).


Pour soulager les poussées dentaires, masser les gencives douloureuses avec : 1 gte de Camomille romaine, 40 gtes d’HV de Cameline (cette huile contient une grande proportion d’oméga 3 qui vont favoriser une absorption plus rapide de l’huile essentielle). Vous pouvez aussi utiliser une synergie : 1 gte d’HE de Camomille romaine, 1 gte d’HE de Lavande vraie, 100 gtes d’HV de Cameline. Ne pas dépasser 3 applications par jour, pendant maximum 4 jours.
 
Pour soulager les douleurs neuropathiques, douleurs d'origine nerveuse ou névralgies, masser la zone douloureuse avec : 1 gte de camomille romaine, 4 gtes d’HV de Noisette. Ne pas dépasser 3 applications par jour (à partir de 3 mois). Attention, si la zone se trouve sur le visage et proche des yeux, ne pas employer d’HE, préférer les hydrolats. Vous pouvez aussi utiliser la Camomille romaine en synergie : 30 gtes d’HE de Camomille romaine, 30 gtes d’HE de Menthe poivrée, 45 gtes d’HE d’Eucalyptus citronné, 130 gtes d’HV d’Argan (usage réservé aux plus de 6 ans). Masser la zone douloureuse avec 4 gtes du mélange, jusqu’à 3 fois par jour. Ne pas dépasser 3 semaines de traitement.


En synergie avec d’autres huiles, pour calmer le stress et l’anxiété : Appliquez 3 gtes du mélange dans le creux des poignets et 3 gtes sur le plexus solaire au moment de la crise. Diluer dans 100 gtes d’huile végétale d’Amande douce : 20 gtes d’HE Ylang ylang complète, 60 gtes d’HE de Camomille romaine, 20 gtes d’HE d'Orange douce, 10 gtes d’HE de Verveine Exotique. Appliquer 3 gtes de la synergie sur le plexus solaire, et 3 gtes sur les poignets (usage réservé aux plus de 6 ans).


Chez l’enfant agité, ou hyperactif, utiliser la Camomille romaine en massage sur le plexus solaire, diluer 1 gte d’HE de Camomille romaine dans 20 gtes d’HV d’Amande douce (à partir de 3 mois). En synergie, 40 gtes d’HE de Camomille romaine, 40 gtes d’HE de Petit Grain Bigaradier, 40 gtes d'HE de Nard de L'Himalaya, et 120 gtes d’HV d’amande douce (usage réservé aux plus de 6 ans). Masser le long de la colonne vertébrale avec 6 gtes du mélange, 2 fois par jour. Ne pas dépasser 3 semaines de traitement, faire une semaine de pause, et reprendre si nécessaire.


Pour passer une bonne nuit, dès 3 ans, masser le thorax à l’heure du coucher avec : 1 gte d’HE de Camomille romaine diluée dans 4 gtes d’HV d’amande douce. Dés 3 mois, pour aider un bébé ou un enfant à dormir, masser la colonne vertébrale au moment du coucher avec 4 gtes du mélange : 20 gtes d’HE de Camomille romaine, 10 gtes d'HE de Lavande vraie, 10 gtes d’HE de Marjolaine à coquilles et 160 gtes d’HV d’Amande douce.


Dans le cas d’un choc nerveux ou choc émotionnel, à la demande, masser le plexus solaire avec 3 gtes d’HE de camomille romaine (à partir de 3 ans). Vous pouvez aussi masser le plexus solaire et les poignets 3 fois par jour avec une synergie : 45 gtes d’HE de Camomille romaine, 45 gtes d’HE de Marjolaine à Coquilles, et 10 gtes d'HE de Verveine exotique (usage réservé au plus de 6 ans). Ne pas dépasser 3 applications quotidiennes pendant maximum 3 semaines.


Utilisation de la Camomille romaine dans l’asthme nerveux : attention, ne pas utiliser sans l’avis préalable d’un allergologue.  Par voie cutanée, 1 gte d’HE de Camomille romaine pure à appliquer directement sur le plexus solaire et 1 gte sur un comprimé neutre à placer sous la langue. Répéter tous les quarts d'heure dès le début de la crise.
Pour calmer une urticaire allergique, masser 3 fois par jour la zone réactive avec 1 gte d’HE de Camomille romaine mélangée dans 4 gtes d’HV d’Argan (à partir de 3 mois). 

Dans l’allergie respiratoire, masser 3 fois par jour les poignets et les avant-bras avec : 1 gte d’HE de Camomille romaine diluée dans 4 gtes d’HV de Jojoba (à partir de 3 ans). Vous pouvez aussi utiliser ce mélange 3 fois par jour, en massage sur les ailes du nez et le plexus solaire : 30 gtes d’HE de Camomille romaine, 60 gtes d'HE d'Estragon, 30 gtes d'HE de Marjolaine à coquilles et 100 gtes d’HV d’Argan.

•    Voie orale


Prise en charge des parasitoses intestinales, ou vers intestinaux chez l’enfant de plus de 3 ans : 1 gte de Camomille romaine sur un sucre ou dans une cuillère de miel à laisser fondre en bouche, 4 fois par jour jusqu'à disparition du parasite. Vous pouvez aussi utiliser un mélange qui va agir en synergie : 40 gtes d'HE de Camomille romaine, 30 gtes d'HE d’Arbre à thé, 30 gtes d'HE de Thym à linalol, et 80 gtes d’HV de Cameline. Prendre 2 gtes du mélange 3 fois par jour sur un sucre, et masser le ventre 2 fois par jour. Ne pas dépasser 10 jours d’utilisation.

Diffusion

Il est possible de l’utiliser en diffusion pendant 15 minutes maximum dans la pièce de vie, utiliser l’HE de Camomille romaine pure dans l’appareil (à partir de 3 mois).

Nous vous invitons à consulter la rubrique "Diffuseurs". Vous trouverez sur notre site différents modèles selon la méthode de diffusion.

Inhalation

inhalation humide : c'est une technique ancienne qui consiste à verser quelques gouttes d'huile essentielle dans un bol d'eau chaude, pas bouillante. La température permet d'entraîner les molécules aromatiques volatiles, qui respirées, agissent sur la sphère ORL et les voies respiratoires hautes.

inhalation sèche (olfaction) : cette technique utilise l'huile essentielle pure à respirer sur un support neutre (exemple : mouchoir, galet, touche à sentir...) ou par voie cutanée (se référer aux indications des huiles car certaines ne doivent pas être appliquées pures sur la peau mais diluées dans une huile végétale). Son mode d'action bénéficie à la fois des bienfaits de l'Olfactothérapie et de l'Aromathérapie, en passant par la voie respiratoire, et dans le cas où c'est possible, la voie cutanée comme l'intérieur des poignets.

Chez l’enfant agité, ou hyperactif, utiliser la camomille romaine en olfaction : faire respirer 1 gte d’HE de camomille sur une touche à sentir (inhalation sèche, à partir de 3 ans).

Olfaction

C’est une note de cœur, de la famille olfactive coumarine et foin.

Émotion olfactive :

L’huile essentielle de Camomille romaine est appropriée en cas de choc nerveux, choc affectif. Elle est calmante et de ce fait éloigne les angoisses. Elle dénoue les nœuds ainsi que les tensions. Elle est idéale  pour toutes les personnes hypersensibles, sujettes à l’anxiété ou à l’émotivité. L’huile essentielle de Camomille romaine a sa place dans une « trousse d’urgence », d’autant que son action est immédiate.











L’huile essentielle de Camomille romaine présente une très bonne tolérance. Elle peut être utilisée chez l’enfant et la femme enceinte et allaitante. Il est préférable d’avoir l’avis d’un praticien de santé avant de l’employer. Le risque de sensibilisation cutanée est très faible, sauf cas d’allergie connue aux Astéracées.

Pour votre information :

Pour toute huile essentielle, tenir hors de portée des enfants. Ne pas utiliser sans l'avis d'un praticien de santé pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les enfants de moins de 7 ans, les personnes épileptiques, les personnes asthmatiques, les personnes âgées, les personnes à terrain allergique ou présentant une hypersensibilité aux huiles essentielles.

Attention : il est préférable de tester l'huile essentielle avant de l'utiliser en déposant une goutte au creux du coude au moins 24 heures avant utilisation, afin de vérifier qu'il n'y a pas de réaction allergique. Si l'huile essentielle doit être diluée avant emploi cutané, diluer l'huile essentielle à 20% (par exemple : 10 gouttes d'huile végétale pour 2 gouttes d'huile essentielle) dans une huile végétale très bien tolérée avant d'appliquer deux gouttes du mélange au creux du coude.

Équivalences pour faire vos mélanges, composition ou synergies :

La quantité d'huile essentielle dans une goutte est variable selon le flacon compte-goutte utilisé, mais aussi selon la viscosité de l'huile essentielle.

Il est considéré de manière générale qu'1 ml équivaut à 30 gouttes.

Conditions de conservation de vos huiles essentielles :

Les huiles essentielles sont sensibles à la lumière et à l'air (évaporation progressive de leurs composés aromatiques). Conservez vos flacons debout, dans un endroit frais, sec, à l'abri de la lumière, de la chaleur et des variations de température.

Abréviations utilisées :

HE : huile essentielle

HV : huile végétale

Gte : goutte

QSP : quantité suffisante pour

Ces informations ont été rédigées par un praticien de santé Aromatologue et vérifiées par un expert en Aromathérapie. Elles ne constituent pas un acte de prescription médicale et ne se substituent pas à l’avis d’un médecin. Elles ne sauraient engager notre responsabilité.

o    Franchomme P., Jollois R., Pénoël D. (1990). L'Aromathérapie exactement : encyclopédie de l'utilisation thérapeutique des huiles essentielles. Editions Jollois (2001)
o    Franchomme P. La science des huiles essentielles médicinales. Editions Trédaniel  (2015)
o    Pacchioni I. Aromathérapia : tout sur les huiles essentielles. Editions Aroma Théra (2014)
o    Baudoux D. Guide pratique d’Aromathérapie, la diffusion. Editions J.O.M (2013)
o    De la Charie T. Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher (2019)
o    Zahalka  J. Dictionnaire complet d'Aromathérapie. Editions du Dauphin (2017)
o    Couic-Marinier F., Touboul A. Le guide terre vivante des huiles essentielles. Editions Terra viva (2017)
o    Festy D. Ma bible des huiles essentielles. Editions Leduc  (2018)
o    Millet F. Le grand guide des huiles essentielles. Editions Marabout (2015)
o    Grosjean N. Le grand livre de l'Aromathérapie. Editions Eyrolles (2013)
o    Roulier G. Les huiles essentielles pour votre santé. Editions Dangles (1999)
o    Willem JP. Les huiles essentielles, médecine d’avenir. Editions du Dauphin (2002)
o    Faniel A. L’Olfactothérapie, sentir pour mieux se sentir. Editions Amyris (2012)
o    Baudoux D., Zhiri A. Les cahiers pratiques d’Aromathérapie selon l’école française. Volume 2 Dermatologie. Editions Inspir (2010)
o    Le Foll N., Da Costa B. Saveurs et bien-être, la cuisine aux huiles essentielles. Editeur Filipacchi (2005)
o    Corjon G. Se soigner par les plantes. Editions JP Gisserot (2015)
o    Willem JP. Aroma famille, 100 petits maux de la vie quotidienne traités par les huiles essentielles. Editions A. Michel (2005)
o    Valnet J. L’Aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles. Le livre de poche (2017)
o    De Bonneval P., Dubus F. Manuel pratique d’Aromathérapie au quotidien. Editions Désiris (2014)
o    Bosson L. L’Aromathérapie énergétique, guérir avec l’âme des plantes. Editions Amyris (2018)
o    Festy D. 100 réflexes Aromathérapie, je me soigne avec les huiles essentielles. Editions Leduc (2004)
o    Huard D. Les huiles essentielles. Editions Quebecor (2003)
o    Willem JP. 60 petits maux soignés par les huiles essentielles. Editions A. Michel (2009)
o    Folliard T. Le petit Larousse des huiles essentielles. Editions Larousse (2014)
o    Canac P., Samuel C., Socquet S. Le guide de l’odorat, mieux sentir pour mieux vivre. Editions Ambre (2015)
o    Mary R., Gérault G., Sommerard JC., Béhar C. Le Guide de l'Olfactothérapie, les huiles essentielles pour soigner notre corps et accompagner nos émotions. Editions A. Michel  (2011)



You might also like

Related articles on blog

No related articles on blog

Reviews (0)

No customer reviews for the moment.


Add Review
Captcha