Huile essentielle Cardamome bio 5 ml
  • Huile essentielle Cardamome bio 5 ml

Huile essentielle Cardamome bio

€11.90
VAT included

Elle possède la faculté d’ouvrir l’appétit, et soulage également après un repas copieux. Utilisée aussi en cas d’encombrement respiratoire. Elle possède une odeur calmante pour procurer de la douceur en cas de période difficile, d’épisode de stress ou d’angoisse.

label Eurofeuille

Volume
Quantity

 

Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")

 

Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")

 

Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

Histoire et botanique :

La Cardamome est surtout connue des Occidentaux pour le goût du café turque. A Rome, elle soignait les indigestions et servait surtout de parfum. On lit dans le traité des odeurs de Théophraste (élève d’Aristote, botaniste et naturaliste au IV ème siècle avant J.C.) qu’il faut faire infuser des graines de Cardamome pour en obtenir du Chypre. En cuisine romaine, elle figurait dans la liste des épices indispensables de Marcus Gavius Apicius (cuisinier officiel de l’empereur Tibère). En Égypte, des textes sur papyrus démontrent l’utilisation de la Cardamome pour ses vertus médicinales, soins dentaires et traitement de la mauvaise haleine. Le monde Arabe fut le premier à faire connaître la Cardamome alors nommée Hahmama, qui signifie saveur chaude.Elle arrivera en Europe avec les autres épices, vers le 13° siècle, elle se nomme Cardamome en France.

L’un des premiers grands usages en Europe de la Cardamome daterait de la fin du Moyen Âge : elle entrait dans la composition du mélange d’épices qui contribue à la transformation du vin, difficile à conserver, hypocras, que l’on servait en guise d’apéritif. Avicenne soignait avec la Cardamome les gorges enflammées et les toux résistantes. L’Europe l’a redécouverte au XVI ème siècle grâce au navigateur portugais Duarte Barbosa, compagnon de Magellan, qui l’a rapportée d’Inde où elle était utilisée depuis un millénaire avant J.C. en médecine ayurvédique pour ses propriétés digestives. 

Originaire de la côté de Malabar en Inde du Sud où elle est cultivée par domestication d’une variété sauvage, c’est une plante herbacée à rhizome de la famille des Zingibéracées qui ressemble au roseau. Sur son rhizome se développent les tiges fertiles où poussent ses fleurs, qui donneront naissance à des fruits en forme de capsules rondes ou ovoïdes. C’est à l’intérieur de ces capsules à trois loges que se trouvent les graines de Cardamome d’un brun foncé qui seules sont aromatiques. Récoltées plusieurs fois par an (jusqu'à dix récoltes dans certaines régions), le rendement en huile essentielle de ses graines varie de 4 à 8%, soit entre 4 à 8 kilos d’huile essentielle est produite pour 100 kilos de graines. 

Son huile essentielle, réputée pour son odeur agréablement camphrée et épicée, est très appréciée en diffusion, seule ou mélangée avec d’autres huiles essentielles. Elle est également utilisée pour purifier l'haleine et pour ses propriétés digestives, en cas de reflux gastriques ou de ballonnements par exemple. La Cardamome neutralise efficacement l’odeur de l’ail.

Propriétés de l’huile essentielle de Cardamome :

L'huile essentielle de Cardamome est fortement concentrée en 1,8 Cinéole, Acétate de terpényle et Linalol qui lui donnent les nombreuses propriétés suivantes :

Eupeptique : l'huile essentielle de Cardamome est capable de stimuler la digestion, de favoriser l'expulsion des gaz intestinaux et d’en diminuer la formation. Grâce à ces propriétés carminatives, l’huile essentielle de Cardamome est indiquée pour les troubles digestifs tels que : aérophagie, aigreurs gastriques, manque d’appétit, digestion lente, fermentation intestinale.

Tonique et stimulante générale : les Monoterpènes agissent sur les corticosurrénales en faisant de l’huile essentielle de Cardamome un tonique et stimulant général de l’organisme.

Antispasmodique, neurotrope : l’Acétate de terpényle est un antagoniste des molécules responsables de la contraction des muscles lisses ou striés cette molécule agit au niveau du système nerveux et intervient dans les processus de déclenchement des spasmes, calmant ainsi les spasmes musculaires, les tensions musculaires et les douleurs qui y sont associées.

Expectorante, anti catarrhale : l'Eucalyptol permet de fluidifier les sécrétions par stimulation des glandes des muqueuses respiratoires, et favorise leur expulsion des voies respiratoires. L’huile essentielle de Cardamome est indiquée dans les bronchites catarrhales, les encombrements ou infection respiratoires, les toux grasses infectieuses.

Antiseptique, anti infectieuse, antiparasitaire, antivirale et antibactérienne : vermifuge, l'Eucalyptol présente également une action anti infectieuse et est surtout efficace dans les parasitoses telles que les vers intestinaux (helminthes) et les parasites intestinaux.


Antivomitive : l’huile essentielle de Cardamome est indiquée dans le mal des transports et les vomissements.

2020-01-09

Data sheet

Nom Latin
Elettaria cardamomum
Famille botanique
Zingibéracées
Production
Guatemala
Méthode d’obtention
Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau des graines
Compositions
Acetate de terpenyle 40.50 %, Eucalyptol 35.75 %, Linalol 3.73 %, Acetate de linalyle 3.65 %
Allergènes
Linalol, Limonène
Résumé
L'huile essentielle de Cardamome est tonique digestive +++, antispasmodique, neurotrope +++, expectorante, anticatarrhale ++, antiseptique, antihelminthique ++

Specific References

• Application cutanée, massage


L'huile essentielle de Cardamome est irritante, dermocaustique et asséchante pour la peau, il est donc conseillé de la diluer à 20% dans une huile végétale avant toute application cutanée.


Dans les cas d'aérophagie, ballonnements, météorisme, flatulences, digestion difficile, dyspepsies : masser 1 gte d’HE de Cardamome diluée dans 4 gtes d’HV de Noisette sur le ventre après chaque repas (usage dès l’âge de 3 ans). Faire de même pour tous les troubles digestifs.


Dans le cas d’un syndrome du côlon irritable ou colopathie fonctionnelle, masser 1 gte d’HE de Cardamome diluée dans 4 gtes d’HV de Noisette sur bas du dos après chaque repas (usage dès l’âge de 3 ans).


Dans les bronchites catarrhales : masser 1 gte d’HE de Cardamome diluée dans 4 gtes d’HV de Noisette sur le thorax et le haut du dos (usage dès l’âge de 3 ans). Faire de même pour tous les troubles ORL.



• Voie orale


L’huile essentielle de cardamome peut être utilisée par voie interne sur avis médical.


Dans les cas d'aérophagie, ballonnements, météorisme, flatulences : 1 gte d’HE de Cardamome dans une cuillère à café d'huile d'olive ou de miel en fin de repas (usage réservé aux plus de 6 ans). Ou en synergie en fin de repas, prendre dans une cuillère à café d’HV de Cameline ou d’Olive, le mélange suivant : 1 gtes d’HE de Cardamome, 1 gte d’HE de Menthe des Champs, 1 gtes d’HE de Coriandre (usage réservé aux plus de 6 ans).

Dans les Dyspepsies ou les digestions difficiles : 2 gtes d’HE de Cardamome dans une cuillère à café d'huile d'olive ou de miel en fin de repas pendant 5 jours (usage réservé aux plus de 6 ans). Ou en synergie, prendre 1 gte du mélange suivant sur un comprimé neutre ou dans une cuillère d’HV de Cameline après chaque repas : 30 gtes d’HE d'huile essentielle de Cardamome, 30 gtes d’HE de Baies de Genévrier, 30 gtes d’HE de Menthe Poivrée, 30 gtes d’HE de Mandarine, 30 gtes d’HE d'Estragon (usage réservé aux plus de 6 ans).


• En cuisine


La Cardamome est très utilisée en cuisine, pour parfumer des plats salés aussi bien que sucrés. Sa saveur puissante est notamment appréciée pour :


- La saveur puissante et pénétrante de la cardamome relèvera le riz et les légumes comme les aubergines : faire cuire du riz parfumé (mettre une goutte dans un peu d’huile d’Olive avec l’eau de cuisson).
- Préparer un miel parfumé à la Cardamome pour sucrer le thé, les desserts, entremets ou gâteaux.
- Parfumer les compotes, crumbles...
- S'associer à d'autres huiles essentielles comme la cannelle et le gingembre pour réaliser un sirop épicé ou un pain d'épices.


Avec seulement quelques gouttes vous allez donner à vos plats le parfum puissant et pénétrant, légèrement camphré, poivré et citronné de la Cardamome.


Diffusion

L'huile essentielle de Cardamome est très agréable en diffusion. Elle peut être diffusée seule, ou en synergie avec d'autres huiles essentielles. Sa senteur insuffle un vent de fraîcheur, elle invite à la bonne humeur. C'est une huile essentielle qui emmène vers l'optimisme.

Nous vous invitons à consulter la rubrique "Diffuseurs". Vous trouverez sur notre site différents modèles selon la méthode de diffusion.

Inhalation

Pour traiter l’ensemble des infections ORL et respiratoires, il est possible d’utiliser l’huile essentielle de cardamome par inhalation humide ou sèche.

inhalation humide : c'est une technique ancienne qui consiste à verser quelques gouttes d'huile essentielle dans un bol d'eau chaude, pas bouillante. La température permet d'entraîner les molécules aromatiques volatiles, qui respirées, agissent sur la sphère ORL et les voies respiratoires hautes.

Ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Cardamome dans un bol d’eau chaude puis inhaler par respiration complète les vapeurs.

inhalation sèche (olfaction) : cette technique utilise l'huile essentielle pure à respirer sur un support neutre (exemple : mouchoir, galet, touche à sentir...) ou par voie cutanée (se référer aux indications des huiles car certaines ne doivent pas être appliquées pures sur la peau mais diluées dans une huile végétale). Son mode d'action bénéficie à la fois des bienfaits de l'Olfactothérapie et de l'Aromathérapie, en passant par la voie respiratoire, et dans le cas où c'est possible, la voie cutanée comme l'intérieur des poignets.


Appliquer 1 gte d’HE de Cardamome sur une touche à sentir, un mouchoir, une pierre ou sur l’intérieur des poignets puis respirer à intervalles réguliers.




Olfaction

C’est une note de fin de tête, début cœur fin de tête. Sa senteur est fraîche, fruitée citronnée.


Émotion olfactive :


L’huile essentielle de Cardamome va apaiser les états anxieux et les personnes angoissées. Elle fait partie des huiles essentielles positivantes qui procurent de la joie de vivre, qui donnent de l'entrain. Elle est synonyme de bonne humeur, d'enthousiasme.





L’huile essentielle de cardamome est irritante, dermocaustique et peut être asséchante pour la peau. Elle doit être diluée à 20% dans une huile végétale pour être appliquée. Pure, elle est contre indiquée avant 6 ans et chez la femme enceinte et allaitante. Ne pas employer dans le cas d’antécédents, ou de calculs biliaires, ni en traitement prolongé. Ne pas employer sans avis médical chez les personnes asthmatiques et épileptiques (épileptogène à forte dose). Ne pas ingérer en même temps qu’un traitement allopathique.

Pour votre information :

Pour toute huile essentielle, tenir hors de portée des enfants. Ne pas utiliser sans l'avis d'un praticien de santé pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les enfants de moins de 7 ans, les personnes épileptiques, les personnes asthmatiques, les personnes âgées, les personnes à terrain allergique ou présentant une hypersensibilité aux huiles essentielles.

Attention : il est préférable de tester l'huile essentielle avant de l'utiliser en déposant une goutte au creux du coude au moins 24 heures avant utilisation, afin de vérifier qu'il n'y a pas de réaction allergique. Si l'huile essentielle doit être diluée avant emploi cutané, diluer l'huile essentielle à 20% (par exemple : 10 gouttes d'huile végétale pour 2 gouttes d'huile essentielle) dans une huile végétale très bien tolérée avant d'appliquer deux gouttes du mélange au creux du coude.

Équivalences pour faire vos mélanges, composition ou synergies :

La quantité d'huile essentielle dans une goutte est variable selon le flacon compte-goutte utilisé, mais aussi selon la viscosité de l'huile essentielle.

Il est considéré de manière générale qu'1 ml équivaut à 30 gouttes.

Conditions de conservation de vos huiles essentielles :

Les huiles essentielles sont sensibles à la lumière et à l'air (évaporation progressive de leurs composés aromatiques). Conservez vos flacons debout, dans un endroit frais, sec, à l'abri de la lumière, de la chaleur et des variations de température.

Abréviations utilisées :

HE : huile essentielle

HV : huile végétale

Gte : goutte

QSP : quantité suffisante pour

Ces informations ont été rédigées par un praticien de santé Aromatologue et vérifiées par un expert en Aromathérapie. Elles ne constituent pas un acte de prescription médicale et ne se substituent pas à l’avis d’un médecin. Elles ne sauraient engager notre responsabilité.

o    Franchomme P., Jollois R., Pénoël D. (1990). L'Aromathérapie exactement : encyclopédie de l'utilisation thérapeutique des huiles essentielles. Editions Jollois (2001)
o    Franchomme P. La science des huiles essentielles médicinales. Editions Trédaniel  (2015)
o    Pacchioni I. Aromathérapia : tout sur les huiles essentielles. Editions Aroma Théra (2014)
o    Baudoux D. Guide pratique d’Aromathérapie, la diffusion. Editions J.O.M (2013)
o    De la Charie T. Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher (2019)
o    Zahalka  J. Dictionnaire complet d'Aromathérapie. Editions du Dauphin (2017)
o    Couic-Marinier F., Touboul A. Le guide terre vivante des huiles essentielles. Editions Terra viva (2017)
o    Festy D. Ma bible des huiles essentielles. Editions Leduc  (2018)
o    Millet F. Le grand guide des huiles essentielles. Editions Marabout (2015)
o    Grosjean N. Le grand livre de l'Aromathérapie. Editions Eyrolles (2013)
o    Roulier G. Les huiles essentielles pour votre santé. Editions Dangles (1999)
o    Willem JP. Les huiles essentielles, médecine d’avenir. Editions du Dauphin (2002)
o    Faniel A. L’Olfactothérapie, sentir pour mieux se sentir. Editions Amyris (2012)
o    Baudoux D., Zhiri A. Les cahiers pratiques d’Aromathérapie selon l’école française. Volume 2 Dermatologie. Editions Inspir (2010)
o    Le Foll N., Da Costa B. Saveurs et bien-être, la cuisine aux huiles essentielles. Editeur Filipacchi (2005)
o    Corjon G. Se soigner par les plantes. Editions JP Gisserot (2015)
o    Willem JP. Aroma famille, 100 petits maux de la vie quotidienne traités par les huiles essentielles. Editions A. Michel (2005)
o    Valnet J. L’Aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles. Le livre de poche (2017)
o    De Bonneval P., Dubus F. Manuel pratique d’Aromathérapie au quotidien. Editions Désiris (2014)
o    Bosson L. L’Aromathérapie énergétique, guérir avec l’âme des plantes. Editions Amyris (2018)
o    Festy D. 100 réflexes Aromathérapie, je me soigne avec les huiles essentielles. Editions Leduc (2004)
o    Huard D. Les huiles essentielles. Editions Quebecor (2003)
o    Willem JP. 60 petits maux soignés par les huiles essentielles. Editions A. Michel (2009)
o    Folliard T. Le petit Larousse des huiles essentielles. Editions Larousse (2014)
o    Canac P., Samuel C., Socquet S. Le guide de l’odorat, mieux sentir pour mieux vivre. Editions Ambre (2015)
o    Mary R., Gérault G., Sommerard JC., Béhar C. Le Guide de l'Olfactothérapie, les huiles essentielles pour soigner notre corps et accompagner nos émotions. Editions A. Michel  (2011)



You might also like

Reviews (0)

No customer reviews for the moment.


Add Review
Captcha