Huile eesentielle Eucalyptus radiata bio 10 ml
  • Huile eesentielle Eucalyptus radiata bio 10 ml

Huile essentielle Eucalyptus radiata bio

€5.90
VAT included

Réputée pour sa douceur, c’est une alliée de choix pour traiter les refroidissements hivernaux de toute la famille. Antibactérienne, antivirale, elle traite les affections respiratoires. On l’utilise aussi en prévention. C’est aussi une huile essentielle tonique qui revigore.

label Eurofeuille

Volume
Quantity

 

Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")

 

Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")

 

Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

Histoire et botanique :

L’Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) est « l’arbre à fièvre », celui qui a la rare vertu d’assainir son entourage. Découvert en Australie en 1792 par le naturaliste français Julien Houtou de la Billardière, qui accompagnait La Pérouse dans ses expéditions et en a écrit le récit. Les aborigènes utilisaient ses feuilles pour soigner leurs blessures et les états fébriles. Son introduction en Europe date de 1856 quand l’Australie commença une production à but commercial dans l’état de Victoria. Absorbant de grandes quantités d'eau et dégageant des exhalaisons puissamment anti infectieuses, l’Eucalyptus radiata fut chargé d’assécher et d’assainir les régions marécageuses infestées par la malaria du pays. 

Ce grand arbre de 50 à 120 mètres de haut, originaire de la région de Tasmanie en Australie, fournit des feuilles d’un vert éclatant. La couleur de son écorce gris bleuté varie selon la teneur de sols et l’ensoleillement. Les aborigènes grimpaient jusqu’en haut des arbres pour se procurer les feuilles les plus proche du soleil, et donc potentiellement, celles qui ont reçu le plus de lumière. Les aborigènes cueillaient aussi ses fruits, petites glandes à huiles marron poussant en grappes de forme conique. Leurs graines étaient broyées puis mélangées à de l’eau pour former une pâte que l’on posait sur la tête du malade pour lui faire baisser la fièvre. Ils faisaient brûler des feuilles dans la chambre d’un malade pour purifier l’air ambiant. Les fleurs jaune pâles étaient elles aussi appréciées en nectar. Pour nettoyer leur eau, les premiers habitants australiens faisaient flotter un petit morceau de son bois dans une jarre. Enfin, ils s’en servaient aussi comme d’une pompe : en plaçant le bout d’une racine dans une mare, et l’autre dans un récipient, la racine pompait l’eau par capillarité d’un côté pour remplir le récipient sans intervention humaine.

Ce remède traditionnel aborigène a été acclamé dès son arrivée en Europe. Il fut importé en Europe au XVIII ème siècle et pousse désormais autour du bassin méditerranéen. L’huile essentielle d’Eucalyptus radiata commença à être commercialisée en 1860. Aujourd’hui, les principaux pays cultivateurs sont l’Australie, mais aussi l’Afrique du Sud, l’Espagne, le Maroc et la Thaïlande. 

On récolte les feuilles de l’Eucalyptus radiata entre octobre et janvier. Il faut attendre qu’elles soient jaune crème, signe de maturité.

Les feuilles fines dégagent une odeur poivrée agréable et légèrement piquante. Elles sont sélectionnées à la main assure une qualité optimale à l’huile essentielle. La récolte doit avoir lieu par temps sec pour que les feuilles soient bien ouvertes. L’Eucalyptus est sensible à la richesse des terres, des pluies et de l’ensoleillement.

Le rendement de la distillation des feuilles est d’environ 2%, soit 2 kilos d'huile essentielle obtenus pour 100 kilos de feuilles récoltées.

Propriétés de l’huile essentielle d’Eucalyptus radiata :


L'huile essentielle d’Eucalyptus radiata est majoritairement composée d’Eucalyptol, molécule ayant une activité expectorante et mucolytique puissante. Elle est fortement concentrée en 1,8-cinéole qui lui donne les nombreuses propriétés suivantes :


•    Expectorante et mucolytique : l’Eucalyptol active les glandes exocrines des muqueuses respiratoires, et il augmente la motricité des cellules ciliaires de l’arbre respiratoire, ce qui entraîne une expulsion plus efficace du mucus. Par conséquence directe, cela entraine une diminution de production de mucus, et donc un assèchement des voies nasales et bronchiques en plus d’une baisse de la fréquence des toux grasses. Il fait ainsi de l’Eucalyptus radié un des meilleurs traitements naturels dans les infections respiratoires (rhinites infectieuses, rhinopharyngites, toux grasses, bronchites, asthme), utilisable chez l’enfant.


•  Antifongique, bactéricide, antivirale, antimicrobienne, antiparasitaire : l’huile essentielle d’Eucalyptus radiata possède une activité antimicrobienne intéressante, en particulier en ce qui concerne les germes de la cavité oropharyngée. Les propriétés antivirales de l’Eucalyptol sont aussi remarquables : il a été récemment démontré que cette molécule combat les virus en inhibant leur réplication, il est donc l'un des composés à avoir une activité antivirale intracellulaire, actif après l’infestation cellulaire. Son efficacité est prouvée contre les virus responsables d’infections broncho-pulmonaires, grippe, rhumes et états grippaux. Son activité antifongique s’exerce sur les champignons responsables des candidoses et d’infections pulmonaires.


•  Immunostimulante : l’huile essentielle d’Eucalyptus radiata stimule l’immunité acquise en agissant sur l’action des globules blancs et en augmentant la réaction de phagocytose.


•   Anti-inflammatoire : l’huile essentielle d’Eucalyptus radiata est anti-inflammatoire puissant pour l’arbre respiratoire. L’Eucalyptol inhibe les médiateurs de l’inflammation. Cette action contribue notamment à la réduction d’états inflammatoires habituellement traités avec des stéroïdes. Il est à noter que l’Eucalyptol ne présente pas les effets indésirables des stéroïdes au long cours. Cette option peut être intéressante dans les pathologies obstructives respiratoires comme l’asthme ou la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive).


•    Activateur de pénétration cutanée : l’Eucalyptol augmente la pénétration d’autres substances actives à travers la peau. Ainsi l’incorporation d’huile essentielle d’Eucalyptus radié dans une préparation à application cutanée permettra, en plus des actions propres aux propriétés de l’huile essentielle, une amplification de l’absorption des autres substances employées dans la synergie. Elle sera donc indiquée dans les douleurs articulaires ou musculaires.


•  Spasmolytique et broncho-dilatatoire : dans le cas de pathologies obstructives de l’arbre respiratoire, telles que l’asthme ou les bronchopneumopathies obstructives, les bronches sont contractées, enflammées et hyper-sécrétrices de mucus. L’Eucalyptol a un effet spasmolytique sur les fibres musculaires lisses pulmonaires : dans un contexte d’obstructions respiratoires, cet effet de relâchement musculaire pourra être mis à profit et aboutir à une dilatation des bronches bénéfique au patient.

2020-01-09

Data sheet

Nom Latin
Eucalyptus radiata Siebold
Famille botanique
Myrtacées
Production
France
Méthode d’obtention
Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau des feuilles et rameaux
Compositions
Eucalyptol 59.37 %, Limonène 8.89 %, Alpha-terpinéol 8.15 %, Alpha-pinène 4.86 %
Allergènes
Limonène
Résumé
L'huile essentielle d’Eucalyptus radiata est expectorante, mucolytique ++++, antifongique, antibactérienne+++, antiparasitaire, antivirale +++, immunostimulante, anti-inflammatoire ++

Specific References

•    Application cutanée, massage

Pour une application cutanée, il est préférable de diluer l’huile essentielle d’Eucalyptus radiata à 20% dans une huile végétale.

Pour une action fibrinogène, mélanger 10 gtes d’HE d’Eucalyptus radiata avec 100 g de sel d’Epson à diluer dans de l'eau chaude pour bain de pieds (à partir de 3 mois). Attention, laisser agir une fièvre modérée, en dessous de 38°C ne pas agir.

En synergie, sur une fièvre au-dessus de 38°C, 3 fois par jour jusqu'à amélioration, frictionnez énergétiquement le corps avec la synergie : 2 gtes d’HE de Menthe Poivrée, 5 gtes d’HE d’Eucalyptus radiata, 10 gtes d’HE de Ravintsara, QSP 5 ml d'huile végétale de Noisette (usage réservé aux plus de 6 ans et contre indiqué chez la femme enceinte ou allaitante).

Dans le traitement des bronchites, de la grippe, des otites, pour booster l’immunité, et soulager la fatigue, combattre l’asthénie : masser 1 gte d’HE d’Eucalyptus radiata dans 9 gtes d’HV de Cameline en massage sur la zone concernée (haut du dos, thorax, gorge, tour de l’oreille, colonne vertébrale et face interne des poignets) 3 fois par jour jusqu’à amélioration (à partir de 3 ans). Ou bien masser 1 gte d’HE d’Eucalyptus radiata dans 9 gtes d’HV de Cameline en massage sur la zone concernée (haut du dos, thorax, gorge, tour de l’oreille, colonne vertébrale et face interne des poignets) 3 fois par jour jusqu’à amélioration (à partir de 3 mois).

Si l’otite récidive, utilisez en synergie 3 gtes du mélange en massage autour de l’oreille (attention, ne jamais utiliser d’huile essentielle dans le conduit auditif) 4 fois par jour pendant 5 jour : 30 gtes d’HE d’Eucalyptus radiata, 30 gtes d’HE d'Eucalyptus citronné, 20 gtes d’HE de Thym à linalol, 20 gtes d’HE de Lavande vraie, 40 gouttes  d'huile végétale d'Amande douce (à partir de 3 ans).

Pour traiter les rhinites et sinusites, masser au niveau des tempes et des sinus l’HE d’Eucalyptus radiata diluée à 20% dans de l’HV d’Amande douce, seule ou associée à la Menthe poivrée et au Romarin à verbénone (chez l’adolescent et l’adulte). (Eviter le contour de l'oeil)

Pour traiter une rhinopharyngite, appliquer sur le thorax et le cou, l’HE d’Eucalyptus radiata diluée à 20% dans de l’HV d’Amande douce, seule ou associée à l’huile essentielle d'Eucalyptus citronné, ou de Pin sylvestre (usage réservé aux plus de 6 ans).

Pour les douleurs articulaires ou musculaires, utiliser en application sur la zone douloureuse, l’HE d’Eucalyptus radiata diluée à 10% dans de l’HV d’Arnica (usage réservé aux plus de 6 ans).


•    Voie orale

Pour accompagner la voie cutanée dans le traitement des rhinopharyngites, états grippaux et rhumes : prendre 2 gtes pures d’HE d’Eucalyptus radiata sous la langue 4 fois par jour pendant 2 jours (usage réservé aux plus de 6 ans). Ou en synergie avec 1 gte d’HE de Camomille noble, dans une cuillère de miel à laisser fondre en bouche 3 fois par jour (usage réservé aux plus de 6 ans). Autre synergie possible 3 fois par jour jusqu'à résolution, prendre 2 gtes du mélange sur un comprimé neutre à dissoudre sous la langue : 20 gtes d’HE de Citron, 16 gtes d’HE d’Eucalyptus radiata, 4 gtes d’HE de Thym à linalol (usage réservé aux plus de 6 ans).

Dans les toux grasses, prendre 1 gtes d’HE d’Eucalyptus radiata, 1 gte d’HE de Citron, 1 gte d’HE de Camomille noble dans une cuillère de miel à laisser fondre en bouche 3 fois par jour (usage réservé aux plus de 6 ans).

2 gtes pures d’HE d’Eucalyptus radiata dans une tisane (préalablement mélangées dans une cuillère à café de miel ou sur un sucre), 4 fois par jour pendant 2 jours dans le traitement des rhinopharyngites, états grippaux et rhumes (usage réservé aux plus de 6 ans).


•    Diffusion

Pour les femmes enceintes et les bébés l'utilisation de l'huile essentielle d’Eucalyptus radiata est possible en diffusion atmosphérique diluée à 30% maximum dans d'autres huiles essentielles.

En prévention des pathologies hivernales, diffuser 15 minutes, 15 gtes d’un mélange à part égale d’HE d’Eucalyptus radiata, d’HE de Palmarosa, d’HE de Citron et d’HE de Pin sylvestre (usage réservé aux plus de 6 ans).

Dans le traitement de la grippe, et pour une stimulation de l’immunité, utiliser le nombre de gouttes indiquées sur la notice de votre diffuseur et diffuser pendant 15 minutes maximum, jusqu'à 5 fois par jour : 90 gtes d’HE de Niaouli, 120 gtes d’HE d’Eucalyptus radiata, 150 gtes d’HE de Citron, 150 gtes d’HE de Ravintsara (à partir de 3 ans).

Nous vous invitons à consulter la rubrique diffuseurs. Vous trouverez sur notre site différents modèles selon la méthode de diffusion.

•    Inhalation

inhalation humide : c'est une technique ancienne qui consiste à verser quelques gouttes d'huile essentielle dans un bol d'eau chaude, pas bouillante. La température permet d'entraîner les molécules aromatiques volatiles, qui respirées, agissent sur la sphère ORL et les voies respiratoires hautes.

Dans la sinusite et la rhinite, il est possible de faire une inhalation humide : 5 gouttes d’HE d’Eucalyptus radiata dans un bol d’eau chose, à inhaler pendant 10 minutes en fermant les yeux. Rester au chaud sans sortir pendant les 30 minutes qui suivent (chez l’adolescent et l’adulte).

inhalation sèche (olfaction) : cette technique utilise l'huile essentielle pure à respirer sur un support neutre (exemple : mouchoir, galet, touche à sentir...) ou par voie cutanée (se référer aux indications des huiles car certaines ne doivent pas être appliquées pures sur la peau mais diluées dans une huile végétale). Son mode d'action bénéficie à la fois des bienfaits de l'Olfactothérapie et de l'Aromathérapie, en passant par la voie respiratoire, et dans le cas où c'est possible, la voie cutanée comme l'intérieur des poignets.

Comme il n’est pas toujours possible de diffuser l’huile essentielle dans une pièce, dans les cas de rhinopharyngites, états grippaux et rhumes, laryngites et bronchites : 1 grande inspiration sur une touche à sentir, 4 à 6 fois par jour (à partir de 3 ans).

Contre le nez bouché, rhinites et sinusites, après un lavage du nez, en inhalation sèche sur un mouchoir, 3 gtes d’HE d’Eucalyptus radiata à respirer 4 à 6 fois par jour (à partir de 3 ans).


•    Olfaction 

C’est une note de tête, de la famille olfactive aromatique

Émotion olfactive :

L'huile essentielle d'Eucalyptus radiata s'occupe de dissoudre la fatigue, elle aide à se défaire des pensées incessantes.

Très bien tolérée, l’huile essentielle d’Eucalyptus radié est utilisable par tous, sauf les femmes enceintes de moins de 3 mois et les nourrissons de moins de 3 mois. Pour une application cutanée, il est préférable de la diluer à 20% dans de l’huile végétale (soit 20% d'huile essentielle et 80% d'huile végétale). L’huile essentielle d’Eucalyptus radié présente une toxicité globale faible (ne pas dépasser les doses usuelles). Prendre un avis médical avant utilisation pour les personnes asthmatiques et les personnes épileptiques.

Pour votre information :

Pour toute huile essentielle, tenir hors de portée des enfants. Ne pas utiliser sans l'avis d'un praticien de santé pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les enfants de moins de 7 ans, les personnes épileptiques, les personnes asthmatiques, les personnes âgées, les personnes à terrain allergique ou présentant une hypersensibilité aux huiles essentielles.

Attention : il est préférable de tester l'huile essentielle avant de l'utiliser en déposant une goutte au creux du coude au moins 24 heures avant utilisation, afin de vérifier qu'il n'y a pas de réaction allergique. Si l'huile essentielle doit être diluée avant emploi cutané, diluer l'huile essentielle à 20% (par exemple : 10 gouttes d'huile végétale pour 2 gouttes d'huile essentielle) dans une huile végétale très bien tolérée avant d'appliquer deux gouttes du mélange au creux du coude.


Équivalences pour faire vos mélanges, composition ou synergies :

La quantité d'huile essentielle dans une goutte est variable selon le flacon compte-goutte utilisé, mais aussi selon la viscosité de l'huile essentielle.
Il est considéré de manière générale qu'1 ml équivaut à 30 gouttes.


Conditions de conservation de vos huiles essentielles :

Les huiles essentielles sont sensibles à la lumière et à l'air (évaporation progressive de leurs composés aromatiques). Conservez vos flacons debout, dans un endroit frais, sec, à l'abri de la lumière, de la chaleur et des variations de température.


Abréviations utilisées :

HE : huile essentielle
HV : huile végétale
Gte : goutte
QSP : quantité suffisante pour


Ces informations ont été rédigées par un praticien de santé Aromatologue et vérifiées par un expert en Aromathérapie. Elles ne constituent pas un acte de prescription médicale et ne se substituent pas à l’avis d’un médecin. Elles ne sauraient engager notre responsabilité.

o    Franchomme P., Jollois R., Pénoël D. (1990). L'Aromathérapie exactement : encyclopédie de l'utilisation thérapeutique des huiles essentielles. Editions Jollois (2001)
o    Franchomme P. La science des huiles essentielles médicinales. Editions Trédaniel  (2015)
o    Pacchioni I. Aromathérapia : tout sur les huiles essentielles. Editions Aroma Théra (2014)
o    Baudoux D. Guide pratique d’Aromathérapie, la diffusion. Editions J.O.M (2013)
o    De la Charie T. Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher (2019)
o    Zahalka  J. Dictionnaire complet d'Aromathérapie. Editions du Dauphin (2017)
o    Couic-Marinier F., Touboul A. Le guide terre vivante des huiles essentielles. Editions Terra viva (2017)
o    Festy D. Ma bible des huiles essentielles. Editions Leduc  (2018)
o    Millet F. Le grand guide des huiles essentielles. Editions Marabout (2015)
o    Grosjean N. Le grand livre de l'Aromathérapie. Editions Eyrolles (2013)
o    Roulier G. Les huiles essentielles pour votre santé. Editions Dangles (1999)
o    Willem JP. Les huiles essentielles, médecine d’avenir. Editions du Dauphin (2002)
o    Faniel A. L’Olfactothérapie, sentir pour mieux se sentir. Editions Amyris (2012)
o    Baudoux D., Zhiri A. Les cahiers pratiques d’Aromathérapie selon l’école française. Volume 2 Dermatologie. Editions Inspir (2010)
o    Le Foll N., Da Costa B. Saveurs et bien-être, la cuisine aux huiles essentielles. Editeur Filipacchi (2005)
o    Corjon G. Se soigner par les plantes. Editions JP Gisserot (2015)
o    Willem JP. Aroma famille, 100 petits maux de la vie quotidienne traités par les huiles essentielles. Editions A. Michel (2005)
o    Valnet J. L’Aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles. Le livre de poche (2017)
o    De Bonneval P., Dubus F. Manuel pratique d’Aromathérapie au quotidien. Editions Désiris (2014)
o    Bosson L. L’Aromathérapie énergétique, guérir avec l’âme des plantes. Editions Amyris (2018)
o    Festy D. 100 réflexes Aromathérapie, je me soigne avec les huiles essentielles. Editions Leduc (2004)
o    Huard D. Les huiles essentielles. Editions Quebecor (2003)
o    Willem JP. 60 petits maux soignés par les huiles essentielles. Editions A. Michel (2009)
o    Folliard T. Le petit Larousse des huiles essentielles. Editions Larousse (2014)
o    Canac P., Samuel C., Socquet S. Le guide de l’odorat, mieux sentir pour mieux vivre. Editions Ambre (2015)
o    Mary R., Gérault G., Sommerard JC., Béhar C. Le Guide de l'Olfactothérapie, les huiles essentielles pour soigner notre corps et accompagner nos émotions. Editions A. Michel  (2011)



You might also like

Related articles on blog

No related articles on blog

Reviews (0)

No customer reviews for the moment.


Add Review
Captcha