Huile essentielle Ravintsara bio 10 ml
  • Huile essentielle Ravintsara bio 10 ml

Huile essentielle Ravintsara bio

€10.90
VAT included

La puissance malgache au service des affections hivernales. Elle traite en cas de virus et d’infections de diverses origines. Son champ d’action est étendu, on citera en exemple fatigue, coup de froid, sinusite, encombrement des voies respiratoires, dermatose infectieuse… A utiliser également à titre préventif.

label Eurofeuille

Volume
Quantity

 

Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")

 

Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")

 

Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

Histoire et botanique :

Marco Polo, marchand italien né à Venise au XIII ème siècle, devenu célèbre pour ses expéditions maritimes et sa soif de découverte, rapporte de Chine l’essence de Camphrier. La médecine chinoise traditionnelle emploie cette essence depuis des siècles sous forme de pommades, lotions, baumes… il est suggéré que le Ravintsara serait une espèce de Camphrier apparue par acclimatation du Camphrier de Chine à Madagascar.

C’est au XVII ème siècle que le Camphrier de Madagascar apparait dans un ouvrage écrit par Etienne de Flacourt, gouverneur de Madagascar. Dans son livre sur l’île aux parfums, «Histoire de la Grande Isle Madagascar» (1658), il cite le Ravintsara en ventant ses propriétés anti infectieuses très efficaces. C’est au XX ème siècle que l’on parle d’huile essentielle de Ravintsara avec le botaniste Pierre Boiteau qui a étudié scientifiquement les propriétés thérapeutiques de l’huile essentielle. Son nom malgache "Havozo ou Havozo manitra” veut dire “feuilles bonnes à tout” et il est encore aujourd’hui considéré comme l’arbre médecine sur l’île, grâce à ses propriétés anti infectieuses et surtout antivirales puissantes.

Au tout début de la commercialisation de l’huile essentielle de Ravintsara, la surexploitation de l’arbre dans toute l’île ainsi que les coupes sauvages effectuées pour augmenter le rendement en production de l’huile sans penser à une culture raisonnée ont mis en péril une grande partie des arbres. Après une période de pénurie, la capacité de production du Ravintsara est maintenant largement supérieure à la demande des principaux importateurs.

Le Ravintsara ou Cinnamomum camphora ct cinéole est un arbre de taille moyenne de la famille des Lauracées. Son tronc à l’écorce rougeâtre peut aller jusqu’à 15 mètres de hauteur. Ses feuilles persistantes, insérées en hélices, sont ovales, alternes, vertes foncées et ressemblent à la feuille du Laurier. Originaire du Japon, il aurait été introduit par les colons à Madagascar, où poussait déjà à l’état sauvage une espèce voisine, le Ravensara aromatica, avec lequel il a été pendant longtemps confondu malgré des propriétés et une composition biochimique pourtant très différentes.

Propriétés de l’huile essentielle de Ravintsara :


Très adaptée à toute la famille, l'huile essentielle de Ravintsara est l’une des plus intéressantes huiles du monde de l'aromathérapie !
Indiquée en cas d'infections de la sphère ORL, son action antivirale et ses effets stimulants de l’immunité sont puissants et reconnus par tous les aromathérapeutes et aromatologues. Très concentrée en Eucalyptol Alpha-terpinéol et Monoterpénols, elles présente les nombreuses propriétés suivantes :


•    Antivirale : l’HE de Ravintsara est l’huile essentielle antivirale par excellence, de par son efficacité et son innocuité. Puissante antivirale, elle sera très efficace dans la prévention de la grippe, et pour lutter contre l’herpès et les hépatites… Pour la grippe, il est conseillé de commencer le traitement dès les premiers signes d’infections (picotements de gorge, maux de tête…) et de respecter la fréquence de trois applications par jour pour agir  efficacement sur le virus ! Dans le traitement des verrues, l’huile essentielle de Ravintsara en association avec d’autres HE anti-infectieuses et kératolytiques est efficace.


•    Antibactérienne à large spectre : l’HE de Ravintsara est antibactérienne et anti mycobactérienne.


•  Immunostimulante : en plus de son activité anti-infectieuse, l’huile essentielle de Ravintsara est immunostimulante, elle stimule les glandes surrénales, responsables de la réponse immunitaire. Elle est intéressante dans la prévention des maladies respiratoires.


•    Expectorante : L’huile essentielle de Ravintsara est très riche en Eucalyptol, qui agit en limitant la production du mucus par assèchement des voies respiratoires, et permet l’expulsion de ce mucus encombrant les bronches en activant les cellules ciliaires de l’arbre respiratoire en facilitant la toux grasse. Il a donc une double action sur les inflammations aiguës des muqueuses nasales avec hyperproduction de mucus, conséquentes aux infections virales et/ou bactériennes.


•   Anti-inflammatoire : l’huile essentielle de Ravintsara inhibe les médiateurs pro-inflammatoires. Cette propriété anti-inflammatoire a démontré une augmentation dans le niveau de prévention contre le virus de la grippe.


•    Tonique cérébrale et  physique : l’HE de Ravintsara est énergisante, elle est indiquée dans les cas de fatigue physique ou mentale, et dans le cas d’une convalescence. Sans être excitante, l’huile essentielle de Ravintsara permet de « récupérer » lorsqu’on est convalescent, de récupérer lorsqu’on est fatigué. En olfaction, diffusion, en massage, ou diluée dans un dispersant pour la préparation d’un bain chaud, n’hésitez pas à prendre soin de vous avec cette huile essentielle.


•    Décontractante musculaire et antalgique : il a été démontré qu’une activation locale de la circulation sanguine par l’huile essentielle de Ravintsara induisait un effet anti-douleur et une relaxation des muscles par voie cutanée.


•    Activatrice de pénétration cutanée : elle augmente la pénétration des substances actives d’une synergie à travers la peau. Elle est donc très intéressante à associer dans un mélange en massage pour traiter les douleurs articulaires, tendineuses ou musculaires, permettant une amplification de l’absorption des autres substances anti douleur via l’action pénétrante du 1,8-cinéole.

2020-01-09

Data sheet

Nom Latin
Cinnamomum camphora ct cinéole
Famille botanique
Lauracées
Production
Madagascar
Méthode d’obtention
Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau des feuilles
Compositions
1,8-cinéole (Eucalyptol) 56.05 %, Sabinène 13.94 %, Alpha-terpineol 7.50 %, Alpha-pinène 6.15 %, Beta-pinène 3.67 %, Terpinène-4-ol 2.61 %, Myrcène 1.68 %
Allergènes
Aucun
Résumé
L'huile essentielle de Ravintsara est antivirale ++++, antibactérienne +++, antifongique ++, immunostimulante ++++ expectorante +++ anti-inflammatoire, spasmolytique, tonique cérébrale et physique, antalgique et décontractante musculaire

Specific References

New product


•    Application cutanée, massage


En prévention et traitement des épidémies ORL virales et de la Grippe, masser 3 gouttes d'huile essentielle de Ravintsara dans le bas du dos, le long de la colonne vertébrale et sur le thorax, 4 à 5 fois par jour, jusqu’à amélioration (usage réservé au plus de 6 ans).

Dès 3 mois, et chez la femme enceinte au deuxième et troisième trimestre de grossesse, masser 3 gouttes d'huile essentielle de Ravintsara diluées à 10% dans de l’huile végétale d’Arnica dans le bas du dos, le long de la colonne vertébrale et sur le thorax, 4 à 5 fois par jour, jusqu’à amélioration

Mélanger dans un flacon en verre, 60 gtes d’HE de Ravintsara, 40 gtes d’HE d'Eucalyptus radiata, 20 gtes d’HE de Laurier noble, 40 gtes d’HE d'Épinette noire. Masser 3 gouttes de la synergie sur le haut du dos et le thorax, 6 fois par jour pendant 3 jours (usage réservé au plus de 6 ans).


Pour stimuler l’Immunité, déposer 3 gtes d’HE de Ravintsara sur les poignets pour une action cutanée et respirer profondément pour une action olfactive, en prévention des maux de l’hiver, 1 fois par jour, 3 semaines par mois durant la saison hivernale (dès 3 ans). Dès 3 mois, et chez la femme enceinte au deuxième et troisième trimestre de grossesse, même procédé mais en diluant l’HE de  Ravintsara à 10% dans de l’huile végétale d’Arnica.


Toujours en prévention pour stimuler l’immunité, mélanger 100 gtes d’HE de Ravintsara, 30 gtes d’HE d’Arbre à thé, 10 gtes d’HE de Thym à linalol, 30 gtes d’HE de Citron. Masser le haut du dos et le thorax avec 3 gtes de la synergie 3 fois par jour, pendant maximum 3 (usage réservé au plus de 6 ans).


En cas de convalescence, période post-opératoire (attention, ne pas utiliser sur la cicatrice) ou de fatigue physique ou cérébrale intense, respirer pour une action olfactive 2 gtes d’HE de Ravintsara sur une touche olfactive. Pour une action plus efficace par voie cutanée et olfactive, déposez l’HE sur vos poignets et respirer profondément, dès que la fatigue se fait sentir (dès 3 ans). Dès 3 mois, et chez la femme enceinte au deuxième et troisième trimestre de grossesse, même procédé mais en diluant l’HE de  Ravintsara à 10% dans de l’huile végétale d’Arnica.


En cas de déprime, respirer pour une action olfactive 2 gtes d’HE de Ravintsara sur une touche olfactive. Pour une action plus efficace par voie cutanée et olfactive, déposez l’HE sur vos poignets et respirer profondément, dès que la fatigue se fait sentir.

En synergie, 3 gtes du mélange suivant : 3 gtes d’HE de Marjolaine Coquille,  5 gtes d’HE de Petit grain bigarade, 2 gtes d’HE de Ravintsara, 2 gtes d’HE d'Ylang Ylang, 1 gte d’HE de Verveine Citronnée, 1 gte d'HE d'Encens oliban. Masser le plexus solaire et les poignets 3 fois par jour (usage réservé au plus de 6 ans). Si nécessaire, masser 6 gtes du mélange sur la colonne vertébrale 2 fois par jour (usage réservé au plus de 6 ans).


En massage, diluez 2 gtes d’HE de Menthe poivrée, 2 gtes de Thym à linalol, 2 gtes d’HE de Ravintsara dans une cuillère à café d’HV de Caméline pour traiter une rhinopharyngite (usage réservé au plus de 6 ans).


En massage du thorax, pour traiter la toux grasse, diluez à 20% l’HE de Ravintsara dans une HV de Caméline. Il est possible d’utiliser une synergie avec d’autres huiles essentielles mucolytiques, comme l’Epinette noire par exemple. 2 gtes de chaque, dans une HV de Caméline à masser sur le thorax (usage réservé au plus de 6 ans).


Dans le traitement d’une otite virale, utilisez en onction péri-auriculaire (attention, ne surtout jamais utiliser d’HE dans l’oreille), masser 8 à 10 gouttes d’un mélange d’HE de Ravintsara, de Lavande vraie et d’Arbre à thé à proportions égales, diluées à 20% dans une HV d’Amande douce, 6 fois par jour (usage réservé au plus de 6 ans).

Dans le cas de douleurs musculaires, en massage sur la zone douloureuse, utilisez l’HE de Ravintsara diluée à 10% dans une HV d’Arnica, ou associée à l’Eucalyptus citronné, et à la Gaulthérie couchée 2 à 3 fois par jour (usage réservé au plus de 6 ans).


Dans les douleurs articulaires, masser l’articulation avec un mélange à 10% d’HE de Ravintsara dans de l’HV de Calophylle, ou de Caméline 2 à 3 fois par jour (usage réservé au plus de 6 ans).


•    Voie orale

Il est possible de renforcer la voie d’action cutanée et olfactive en prévention d’infection virale, ou de la grippe, par une prise orale de 1 gte d’HE de Ravintsara dans une cuillère de miel ou d’huile végétale de Caméline, ou sur un comprimé neutre ou un sucre. A renouveler 4 fois par jour si infection jusqu’à amélioration. Il est conseillé de prendre en complément de la vitamine C, un comprimé toutes les heures pendant 3 jours, diminuer ensuite progressivement en espaçant les prises toutes les deux heures,  puis toutes les 4 heures, et conserver deux à trois prises de comprimés par jour durant la saison à risque.
En prévention des infections hivernales dès septembre, prendre 2 gtes d’HE de Ravintsara sur un comprimé neutre, un demi sucre, dans une cuillère à café de miel ou d’HV, 3 semaines sur 4 jusqu’au printemps.

Diffusion

Pour assainir l’air en période d’épidémies virales, diffuser maximum 15 minutes jusqu’à 3 fois par jour 10 gtes d’HE de Ravintsara (dès 3 ans, dans les pièces de vie, à l’exception de la chambre juste avant le coucher s’il s’agit d’un enfant).
Il est aussi possible d’ajouter quelques gouttes de Ravintsara sur les pierres chaudes d’un sauna en prévention des infections de l’hiver.

Nous vous invitons à consulter la rubrique"diffuseurs". Vous trouverez sur notre site différents modèles selon la méthode de diffusion.

Inhalation

inhalation humide : c'est une technique ancienne qui consiste à verser quelques gouttes d'huile essentielle dans un bol d'eau chaude, pas bouillante. La température permet d'entraîner les molécules aromatiques volatiles, qui respirées, agissent sur la sphère ORL et les voies respiratoires hautes.

Dans le traitement des sinusites infectieuses, ou dans le cas d’un nez qui coule, en inhalation humide, mettre 5 gtes d’HE de Ravintsara dans un bol d’eau chaude et inhaler pendant maximum 10 minutes. Rester à l’intérieur, au chaud pendant au moins 30 minutes ensuite avant de sortir.

inhalation sèche (olfaction) : cette technique utilise l'huile essentielle pure à respirer sur un support neutre (exemple : mouchoir, galet, touche à sentir...) ou par voie cutanée (se référer aux indications des huiles car certaines ne doivent pas être appliquées pures sur la peau mais diluées dans une huile végétale). Son mode d'action bénéficie à la fois des bienfaits de l'Olfactothérapie et de l'Aromathérapie, en passant par la voie respiratoire, et dans le cas où c'est possible, la voie cutanée comme l'intérieur des poignets.

Olfaction

C’est une note de tête, de la famille olfactive aromatique. Son odeur est légèrement camphrée, aromatique.

Émotion olfactive :

L'huile essentielle de Ravintsara fortifie à la fois sur le plan physique et le plan psychique. Intéressante en cas de choc émotionnel, de léthargie. A conseiller aussi dans les cas d’angoisse, de fatigue, de manque d'entrain, voire de pessimisme. Cette huile essentielle vient au secours des profils anxieux. Elle fait partie des huiles qui relancent l'énergie vitale. Elle aide à prendre conscience de ses valeurs, de ses ressources car elle tonifie le système nerveux.

Il ne faut pas confondre le Ravintsara et le Ravensare, leurs propriétés et précautions d’emploi ne sont pas du tout communes. Ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 3 ans, demander un avis médical pour l’utilisation chez la femme enceinte et allaitante, et les populations à risque (sujets asthmatiques ou épileptiques). Ne pas utiliser par voir orale chez l’enfant de moins de 6 ans, ni chez des personnes ayant des troubles de la vésicule biliaire ou une pathologie inflammatoire chronique de l’intestin. Ne pas inhaler chez l’enfant de moins de 12 ans. L’huile essentielle de Ravintsara est  peu toxique, et présente un profil très bien adapté à dose thérapeutique. A. En cas de traitement allopathique, toujours prendre conseil auprès d’un praticien de santé.

Pour votre information :

Pour toute huile essentielle, tenir hors de portée des enfants. Ne pas utiliser sans l'avis d'un praticien de santé pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les enfants de moins de 7 ans, les personnes épileptiques, les personnes asthmatiques, les personnes âgées, les personnes à terrain allergique ou présentant une hypersensibilité aux huiles essentielles.

Attention : il est préférable de tester l'huile essentielle avant de l'utiliser en déposant une goutte au creux du coude au moins 24 heures avant utilisation, afin de vérifier qu'il n'y a pas de réaction allergique. Si l'huile essentielle doit être diluée avant emploi cutané, diluer l'huile essentielle à 20% (par exemple : 10 gouttes d'huile végétale pour 2 gouttes d'huile essentielle) dans une huile végétale très bien tolérée avant d'appliquer deux gouttes du mélange au creux du coude.

Équivalences pour faire vos mélanges, composition ou synergies :

La quantité d'huile essentielle dans une goutte est variable selon le flacon compte-goutte utilisé, mais aussi selon la viscosité de l'huile essentielle.

Il est considéré de manière générale qu'1 ml équivaut à 30 gouttes.

Conditions de conservation de vos huiles essentielles :

Les huiles essentielles sont sensibles à la lumière et à l'air (évaporation progressive de leurs composés aromatiques). Conservez vos flacons debout, dans un endroit frais, sec, à l'abri de la lumière, de la chaleur et des variations de température.

Abréviations utilisées :

HE : huile essentielle

HV : huile végétale

Gte : goutte

QSP : quantité suffisante pour

Ces informations ont été rédigées par un praticien de santé Aromatologue et vérifiées par un expert en Aromathérapie. Elles ne constituent pas un acte de prescription médicale et ne se substituent pas à l’avis d’un médecin. Elles ne sauraient engager notre responsabilité.

o    Franchomme P., Jollois R., Pénoël D. (1990). L'Aromathérapie exactement : encyclopédie de l'utilisation thérapeutique des huiles essentielles. Editions Jollois (2001)
o    Franchomme P. La science des huiles essentielles médicinales. Editions Trédaniel  (2015)
o    Pacchioni I. Aromathérapia : tout sur les huiles essentielles. Editions Aroma Théra (2014)
o    Baudoux D. Guide pratique d’Aromathérapie, la diffusion. Editions J.O.M (2013)
o    De la Charie T. Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher (2019)
o    Zahalka  J. Dictionnaire complet d'Aromathérapie. Editions du Dauphin (2017)
o    Couic-Marinier F., Touboul A. Le guide terre vivante des huiles essentielles. Editions Terra viva (2017)
o    Festy D. Ma bible des huiles essentielles. Editions Leduc  (2018)
o    Millet F. Le grand guide des huiles essentielles. Editions Marabout (2015)
o    Grosjean N. Le grand livre de l'Aromathérapie. Editions Eyrolles (2013)
o    Roulier G. Les huiles essentielles pour votre santé. Editions Dangles (1999)
o    Willem JP. Les huiles essentielles, médecine d’avenir. Editions du Dauphin (2002)
o    Faniel A. L’Olfactothérapie, sentir pour mieux se sentir. Editions Amyris (2012)
o    Baudoux D., Zhiri A. Les cahiers pratiques d’Aromathérapie selon l’école française. Volume 2 Dermatologie. Editions Inspir (2010)
o    Le Foll N., Da Costa B. Saveurs et bien-être, la cuisine aux huiles essentielles. Editeur Filipacchi (2005)
o    Corjon G. Se soigner par les plantes. Editions JP Gisserot (2015)
o    Willem JP. Aroma famille, 100 petits maux de la vie quotidienne traités par les huiles essentielles. Editions A. Michel (2005)
o    Valnet J. L’Aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles. Le livre de poche (2017)
o    De Bonneval P., Dubus F. Manuel pratique d’Aromathérapie au quotidien. Editions Désiris (2014)
o    Bosson L. L’Aromathérapie énergétique, guérir avec l’âme des plantes. Editions Amyris (2018)
o    Festy D. 100 réflexes Aromathérapie, je me soigne avec les huiles essentielles. Editions Leduc (2004)
o    Huard D. Les huiles essentielles. Editions Quebecor (2003)
o    Willem JP. 60 petits maux soignés par les huiles essentielles. Editions A. Michel (2009)
o    Folliard T. Le petit Larousse des huiles essentielles. Editions Larousse (2014)
o    Canac P., Samuel C., Socquet S. Le guide de l’odorat, mieux sentir pour mieux vivre. Editions Ambre (2015)
o    Mary R., Gérault G., Sommerard JC., Béhar C. Le Guide de l'Olfactothérapie, les huiles essentielles pour soigner notre corps et accompagner nos émotions. Editions A. Michel  (2011)

You might also like

Reviews (0)

No customer reviews for the moment.


Add Review
Captcha